lpNews | Quelle est la tour la plus haute du monde ?

Quelle est la tour la plus haute du monde ?

Pendant des milliers d’années, les pyramides ont détenu ce titre, mais aujourd’hui, ils ont cédé leur place aux gratte-ciels. À couper le souffle, elles sont hautes de plusieurs centaines de mètres et offrent des vues magnifiques.

Les grandes tours sont également glorifiées. La ligne d’horizon est comme le symbole d’une ville. Les touristes l’emportent chez eux, imprimé sur des T-shirts, des posters ou des tasses en guise de souvenir.

Les premiers gratte-ciels ont été construits au début du siècle dernier à Chicago et à New York. C’est alors qu’a commencé la course aux immeubles toujours plus hauts, qui se déroule actuellement en Asie et au Moyen-Orient. Vient dès lors la question suivante : quelle est la plus haute tour du monde ?

Découvrons ensemble le top 10 des plus hautes tours du monde. Pour ceux qui ont le vertige, faites attention aux lignes suivantes. Let’s go !

1. Burj Khalifa

Avec ses 828 mètres, le Burj Khalifa est le plus haut gratte-ciel du monde. Trois fois plus haut que la tour Eiffel et presque deux fois plus haut que l’Empire State Building. Le poids du béton utilisé est à peu près équivalent à celui de 100 000 éléphants. L’aluminium utilisé est équivalent à cinq avions A380.

L’architecte américain Adrian Smith est le concepteur. 330 000 mètres cube de béton et d’acier ont été utilisés pour la construction. Pour que le béton atteigne cette hauteur, il a été pompé verticalement vers le haut dans des tuyaux avec d’énormes compresseurs. En raison des températures élevées à Dubaï, le béton ne pouvait être pompé et coulé que la nuit. Mais les températures plus fraîches de la nuit ont également posé des problèmes au béton, et il a fallu ajouter des glaçons pour le maintenir fluide.

Plusieurs milliers de tonnes d’acier sont de l’acier recyclé provenant du Palais de la République démoli à Berlin. Un nombre impressionnant de 26 000 panneaux de verre ont été découpés sur mesure pour créer la façade extérieure du bâtiment. Lorsque vint le moment le plus fort de la construction, jusqu’à 12 000 ouvriers travaillaient sur le bâtiment. À noter que le sommet de la Burj Khalifa est encore visible à 95 kilomètres de distance.

Elle détient d’innombrables records : le Burj Khalifa, par exemple, compte le plus d’étages (163), le restaurant le plus haut (au 122e étage) et la discothèque la plus haute (au 144e étage) pour n’en souligner que quelques-uns.

2. Tokyo Skytree

Le Skytree dans la capitale japonaise Tokyo est la plus haute tour de télévision avec une hauteur de 634 mètres et après le Burj Khalifa à Dubaï la deuxième structure la plus haute du monde. Il a ouvert ses portes le 22 mai 2012, détrônant la Canton Tower de la ville chinoise de Guangzhou du titre de plus haute tour du monde, pour le plus grand plaisir des Japonais. D’après le livre Guinness des records, il s’agit de la plus haute tour du monde.

Par ailleurs, la hauteur du Skytree n’a pas été choisie au hasard. Les chiffres 6, 3 et 4 sont « mu-sa-shi » en japonais, le nom d’une ancienne province qui englobait autrefois Tokyo, Saitama et certaines parties de la préfecture de Kanagawa.

La nuit, le Skytree est illuminé par des milliers de LED aux couleurs changeantes. Les lumières, qui se déplacent comme de petits météores au-dessus des plateformes d’observation, représentent le passage du temps et le lien entre le passé et l’avenir. Les lumières au sommet semblent briller dans l’espace et symbolisent les rêves et les espoirs.

3. Mât de KVLY-TV

À 628,8 m de hauteur, LE M T KVLY-TV est la structure la plus haute de l’hémisphère occidental et la troisième structure la plus haute au monde aujourd’hui. Mais parce qu’il est soutenu par des haubans et qu’il ne s’agit pas d’une structure autoportante, il est souvent exclu des listes proclamant les bâtiments ou les tours les plus hauts du monde.

À son achèvement en 1963, ce mât radio très haut était la structure la plus haute du monde, jusqu’à ce qu’il soit dépassé par le mât radio de Varsovie environ une décennie plus tard. Lorsque le mât de Varsovie s’est effondré de manière inattendue en 1991, le mât KVLY-TV a repris son titre, jusqu’à ce que le gratte-ciel Burj Khalifa de 2 722 pieds de haut à Dubaï soit achevé en 2010.

Pour ajouter aux superlatifs, le mât de KVLY-TV a été la première structure artificielle à dépasser les 2 000 pieds de hauteur. La structure elle-même occupe un terrain de 160 acres avec ses haubans. Propriété de Gray Television d’Atlanta, en Géorgie, la tour émet à 356 kW sur le canal 44 pour la station de télévision KVLY-TV (canal 11 PSIP, affiliée à NBC/CBS), basée à Fargo, dans le Dakota du Nord. La tour fournit une zone de diffusion d’environ 9 700 miles carrés.

4. Abraj Al Bait Towers

L’Abraj al-Bait à La Mecque est un complexe de bâtiments d’un total de sept gratte-ciels, et le plus important pour notre liste est la tour de l’horloge au milieu, qui avec ses 601 mètres est le troisième plus haut bâtiment du monde.
C’est la tour d’horloge la plus haute du monde et elle possède également les plus grands cadrans : il y en a un de chaque côté de la tour et ils font 43 mètres de diamètre. L’un des bâtiments les plus célèbres d’Arabie saoudite, qui fonctionne principalement comme un hôtel, est situé à quelques mètres du site le plus saint des musulmans, la Grande Mosquée de La Mecque.
Le complexe Abrāj al-Bayt a une superficie d’environ 16 millions de pieds carrés (1,5 million de mètres carrés), ce qui équivaut presque à la superficie du terminal 3 de l’aéroport international de Dubaï, le plus grand bâtiment du monde par sa superficie.

Le complexe comprend en son sein des centres commerciaux, des hôtels, des appartements résidentiels ainsi qu’un lieu de prière pouvant accueillir plusieurs milliers de fidèles. Conçu et construit par le Saudi Binladin Group, ainsi que par un certain nombre d’autres entreprises saoudiennes et internationales, l’ensemble du projet aurait coûté 3 milliards de dollars.

5. Émetteur de très basse fréquence à Lualualei

L’émetteur VLF Lualualei est une installation de la marine américaine située près de Lualualei, à Hawaï, qui transmet des ordres aux sous-marins immergés dans la gamme des très basses fréquences (VLF).

L’émetteur VLF Lualualei fonctionne sous l’indicatif d’appel NPM sur 21,4 kHz et 23,4 kHz. Son fonctionnement nécessite l’utilisation comme antenne de deux mâts haubanés de 458,11 mètres (1503 pieds) chacun. Construits en 1972, les deux mâts, étaient non seulement les plus hautes tours de l’hémisphère occidental à utilisation militaires à l’époque, mais aussi les plus hautes tours utilisées pour les transmissions à ondes longues dans l’hémisphère occidental et, depuis l’effondrement du mât radio de Varsovie, peut-être les plus hautes structures isolées électriquement du sol.

6. Tours Petronas

Composées d’un cadre magnifique les unes à côté des autres, les tours jumelles Petrona honorent le passé de la Malaisie en célébrant son ascension en tant que centre commercial mondial. Pour réaliser la vision de son client, le célèbre architecte César Pelli a utilisé les formes de l’architecture islamique traditionnelle et lui a donné une ambiance postmoderne.

Avec leurs 452 m de haut, elles ont été construites pour abriter le siège de Petronas, la compagnie pétrolière nationale de Malaisie. Elles sont extrêmement minces selon les normes techniques. Sans suffisamment d’espace pour une configuration côte à côte conventionnelle, un système avec des élévateurs à double cabine a été conçu pour réduire le nombre d’ascenseurs requis. Les tours sont équipées de 58 ascenseurs double cabine et 18 ascenseurs simples.

Les tours sont entourées de verre et d’acier inoxydable, composant un résultat que Pelli a appelé « des diamants aux multiples facettes qui brillaient au soleil ». La plaque de base de chaque tour est formée de deux carrés interconnectés avec de petits remplissages circulaires. On dit que ces formes géométriques symbolisent l’unité, l’harmonie, la stabilité et la rationalité – tous les principes importants de l’Islam.

7. Centrale thermique d’Ekibastouz 2

A la 7ème place des plus hautes tours se trouve un exotique, dans le classement par ailleurs dominé par les systèmes radio. La centrale électrique GRES près de la ville kazakhe d’Ekibastus est l’une des plus grandes centrales électriques au charbon au monde et devait initialement être considérablement plus grande.

Les cheminées ont donc également été conçues pour être grandes en fonction de la capacité prévue. Avec 419,7 mètres, la plus haute des trois cheminées est le recordman invaincu de cette catégorie depuis 1990. Les habitants appellent par moquerie la structure en béton armé « le briquet ».

8. Dimona Radar Facility

Deux tours utilisées pour un système radar dans le désert du Néguev, près du réacteur nucléaire de Dimona, qui devrait avertir Israël des attaques à la roquette de l’Iran. Il s’agit des plus hautes tours d’Israël et des plus hautes tours radar du monde. Comme les vols aériens sont interdits dans cette zone, cela signifie que ces tours servent également à contrôler le trafic aérien et qu’elles peuvent capter des signaux dans un rayon de 2000 km.

Seulement 3 mois ont été nécessaires pour construire ces tours de 400m.

Certains prétendent qu’elles possèdent des antennes massives qui faisaient partie d’un nouveau système radar de défense antimissile. Également connu sous le nom de radar à bande X, le radar AN/TPY2 est conçu pour suivre les têtes de missiles balistiques dans l’espace et fournir aux missiles basés au sol les données de ciblage (coordonnées) nécessaires pour les intercepter.

9. Tour de télévision de Kiev

La tour de Kiev est considérée comme le plus haut bâtiment du monde avec des structures en treillis. La hauteur totale est de 385 mètres. Elle est entièrement faite à base de tuyaux en acier de différents diamètres et pèse 2 700 tonnes. Pour cette construction, il n’a pas été utilisé de boulons et de rivets, toutes les pièces sont reliées par des joints soudés.

La construction a duré 5 ans (1968-1973) et avait l’air très étrange. La tour n’a pas été construite de bas en haut et de haut en bas. La conception finie a été levée et sur cette base, on s’est tourné vers une autre partie.

Dans la partie centrale on retrouve un tuyau vertical d’un diamètre de 4 mètres. Il agit comme une cage d’ascenseur et pénètre en douceur dans l’antenne. Cet ascenseur soulève les passagers jusqu’à la marque de 192 mètres. Formellement, elle est considérée comme la hauteur du 11ème étage. Il s’agit du plus haut bâtiment d’Ukraine. La tour est située à 60 mètres au-dessus de la tour Eiffel, mais pèse 3 fois moins.

10. Zhoushan Island Overhead Powerline Tie

La liaison aérienne de ligne électrique de l’île de Zhoushan est une interconnexion CA triphasée de 220 kV du réseau électrique de l’île de Zhoushan avec celui de la partie continentale de la Chine.

Il s’étend le long de plusieurs îles. En outre, il est composé de plusieurs travées de longue distance dont la plus longue fait 2,7 kilomètres au sud de l’île de Damao. Cette travée utilise deux pylônes de 370 mètres (1 214 pieds) de haut, qui sont les pylônes électriques les plus hauts du monde.

La tour nord de l’île de Damao (大猫岛) a été achevée en 2009, et la tour sud de l’île de Liang Mao (凉帽岛) a été achevée en 2010. Même s’ils ressemblent à ceux du détroit de Messine, ces pylônes sont des structures en treillis de tubes d’acier.

Quand on parle des plus hautes tours du monde, cela englobe un grand nombre de constructions : chapelles, gratte-ciels, tour autoportante, tour horloge, émetteur radio-télévision et bien d’autres. Bien que certaines dans leurs catégories respectives puissent être la première ou juste mieux classées, ils peuvent ne pas l’être dans le classement général des tours les plus hautes du monde. Tenant compte de cela, le classement réalisé par notre équipe regroupe les 10 tours les plus hautes du monde à l’ère actuelle. Bien sûr, d’autres les détrônent dans un futur proche, mais pour l’heure, elles méritent toute leur place dans ce classement.